La MONUSCO condamne le meurtre d'un Casque bleu par le M23

28 août 2013

Un Casque bleu a été tué mercredi par un obus tiré par le M23 contre une position de l'ONU située près des hauteurs de Kibati, au nord de Goma. La Mission de l'Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUSCO) menait une action à l'appui des Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) pour déloger le M23 des hauteurs depuis lesquelles ses miliciens pilonnaient Goma.

« Je suis choqué par le meurtre, commis aujourd'hui par le M23, de ce soldat de la paix tanzanien », a déclaré Martin Kobler, le Représentant spécial du Secrétaire général et Chef de la MONUSCO. « Il a sacrifié sa vie pour protéger la population civile de Goma. En ces circonstances douloureuse, mes pensées vont à sa famille et à tous les membres de son unité ».

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

RDC : la MONUSCO assure la protection des civils alors que les combats entre le M23 et l'armée ont repris

Le Représentant spécial du Secrétaire général en en République Démocratique du Congo et chef de la MONUSCO, Martin Kobler, a affirmé jeudi que la mission assurera la protection des civils alors que les combats entre le M23 et les FARDC ont repris.