Soudan du Sud : la MINUSS intensifie ses patrouilles dans le comté de Pibor

20 août 2013

La Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS) a annoncé mardi l'intensification de ses patrouilles militaires dans le comté de Pibor, et notamment autour des villes de Pibor et Gumuruk, pour renforcer la sécurité et permettre aux civils de retourner en toute sécurité dans ces villes et d'accéder à la distribution alimentaire en cours.

« Actuellement, les patrouilles sont effectuées quotidiennement, à pied et dans des véhicules, dans un rayon de 18 kms autour des villes de Pibor et Gumuruk », a précisé la mission onusienne dans un communiqué de presse.

Lors des patrouilles, les Casques bleus tentent de localiser les civils vulnérables déplacés par les récents combats, d'interagir avec eux, leur expliquer la situation à Pibor et à Gumuruk et de les inviter à bénéficier de la distribution alimentaire en cours.

La MINUSS bénéficie du soutien du Gouvernement de la République du Soudan du Sud, de l'Armée de libération du peuple du Soudan (SPLA), des autorités locales, ainsi que des groupes armés dans la région concernée.

« Les patrouilles font partie des efforts de la MINUSS pour renforcer la mise en œuvre de son mandat de protection des civils et pour aider à renforcer la sécurité », a indiqué la mission.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Soudan du Sud : devant le regain de tension à Jonglei, l'ONU appelle à la retenue

La Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS) a exprimé vendredi sa vive préoccupation devant les informations faisant état de nouveaux affrontements dans l'état de Jonglei et de la mobilisation de jeunes gens armés dans la ville de Pibor.