Égypte : l'UNESCO déplore le meurtre des journalistes Habiba Abdelaziz et Mick Deane

20 août 2013

La Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a dénoncé mardi le meurtre du photographe Habiba Abdelaziz et du caméraman Mick Deane au Caire, en Égypte, le 14 août.

Habiba Abdelaziz, qui travaillait pour l'hebdomadaire Xpress dont le siège est à Dubaï, et Mick Deane, caméraman chevronné travaillant pour la chaîne britannique Sky news, ont été pris dans une fusillade alors qu'ils couvraient les manifestations de Raba Al Adawiya, au Caire.

Selon l'organisation Reporters sans frontières et des informations diffusées dans les médias, au moins quatre autres photographes et journalistes ont été blessés au cours des affrontements qui ont fait plusieurs centaines de victimes.

« Je déplore le meurtre d'Habiba Abdelaziz et de Mick Deane », a déclaré la Directrice générale. « J'en appelle aux autorités égyptiennes pour faire tout ce qui est en leur pouvoir afin d'assurer la sécurité des travailleurs des médias dans l'intérêt de la liberté d'expression et de la liberté de l'information ».

Leur mort porte à trois le nombre de journalistes tués en Egypte cette année. Une liste complète des journalistes assassinés ayant fait l'objet d'une condamnation par l'UNESCO est disponible en ligne.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'UNESCO condamne le meurtre d'un troisième journaliste aux Philippines

La Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova, a condamné le meurtre de Mario Sy, un photojournaliste abattu à son domicile de General Santo City le 1er août.