L'UNESCO demande une enquête sur le meurtre du journaliste mexicain Alberto López Bello

23 juillet 2013

La Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a dénoncé mardi le meurtre du journaliste mexicain Alberto López Bello.

« Cet assassinat doit faire l'objet d'une enquête approfondie afin d'endiguer la vague de violence qui vise les médias au Mexique. Aucun effort ne doit être épargné pour protéger les journalistes dans l'exercice de leur profession », a-t-elle poursuivi.

Alberto López Bello, 28 ans, a été retrouvé mort le 17 juillet à Trinidad de Viguera, dans l'Etat d'Oaxaca. Il avait récemment publié dans son journal El Imparcial des articles relatifs au trafic de drogues à Oaxaca. Il aurait reçu des menaces de mort en lien avec son travail. Ce meurtre porte à trois le nombre de journalistes tués au Mexique depuis le début de l'année.

La liste complète des journalistes assassinés se trouve sur le Mémorial UNESCO des journalistes assassinés.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'UNESCO condamne le meurtre du journaliste de télévision hondurien Anibal Barrow

La Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a dénoncé jeudi le meurtre du journaliste de télévision hondurien, Anibal Barrow, dont le corps a été retrouvé le 11 juillet à proximité de la ville de San Pedro Sula.