Ban souligne auprès du Ministre des affaires étrangères de l'Egypte la nécessité du dialogue

11 juillet 2013

Lors d'un entretien qu'il a eu jeudi avec le Ministre des affaires étrangères égyptien, Mohammed Kamal Amr, le Secrétaire général a exprimé sa profonde préoccupation devant la poursuite des détentions en Egypte et le lancement de mandats d'arrêt contre les responsables des Frères musulmans, ainsi que d'autres personnes.

Il a rappelé à M. Amr les obligations internationales de l'Egypte et la nécessité de respecter pleinement la liberté d'association, d'expression et d'assurer la régularité des procédures. M. Ban a indiqué qu'il n'y avait pas de place en Egypte pour les représailles et l'exclusion d'une communauté ou d'un parti politique de premier plan.

Le patron de l'ONU a ensuite réitéré son appui aux aspirations du peuple égyptien et plaidé pour un dialogue pacifique, incluant toutes les sensibilités politiques en Egypte.

Enfin, M. Ban a souligné le soutien de l'ONU pour un Gouvernement égyptien responsable devant le peuple.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Le HCDH préoccupé par l'escalade de la crise politique en Égypte

Le Haut Commissariat aux droits de l'homme des Nations Unies (HCDH) a exprimé mardi sa préoccupation face à l'escalade de la crise politique en Égypte, laquelle a fait des dizaines de tués et de nombreux blessés depuis le 3 juillet.