Ban Ki-moon se félicite du vote du Parlement européen sur les permis d'émission de carbone

5 juillet 2013

Dans une déclaration communiquée vendredi par son porte-parole, le Secrétaire général s'est félicité que le Parlement européen ait soutenu la proposition de la Commission européenne visant à retirer des permis d'émission du marché du carbone de l'Union européenne.

« Le vote transmet un signal clair selon lequel l'Union européenne demeure engagée dans la fixation des prix du carbone », souligne Ban Ki-moon. Le patron de l'ONU émet en outre l'espoir que des réformes plus structurelles suivront désormais, afin de renforcer le marché du carbone de l'Union européenne en tant que moteur d'innovations et de solutions efficaces en matière d'énergie.

M. Ban rappelle que le marché du carbone de l'Union européenne inspire le développement de marchés du carbone dans plusieurs parties du monde, notamment en Chine, en Australie, en République de Corée et en Californie.

« L'Europe doit poursuivre sa lutte contre les changements climatiques. Un marché du carbone efficace et qui fonctionne bien est un outil essentiel pour réduire les émissions de gaz à effet de serre de façon rentable », conclut le Secrétaire général.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

2001-2010, décennie des extrêmes climatiques, selon un rapport de l'ONU

Le monde a connu entre 2001 et 2010 des « phénomènes climatiques extrêmes à l'impact sans précédent », davantage de records nationaux de température ayant été battus au cours de cette période que lors de toute autre décennie, explique un rapport des Nations Unies publié mercredi.