Ban Ki-moon salue l'accord entre le pouvoir et l'opposition en Guinée

5 juillet 2013

Le Secrétaire général s'est réjoui hier de la signature de l'accord entre la mouvance présidentielle et les partis de l'opposition, à Conakry le 3 juillet, à l'issue du dialogue politique inter-guinéen initié le 28 mars.

Dans un message transmis par son porte-parole, Ban Ki-moon se dit encouragé par cette avancée qui ouvre la voie à la tenue d'élections législatives libres, justes, transparentes et paisibles.

Le Secrétaire général salue en outre l'esprit de compromis dont ont fait preuve les leaders politiques guinéens et qui a permis de surmonter l'impasse politique. Il les appelle à respecter strictement le nouveau calendrier électoral afin de parachever la mise en place des institutions démocratiques, de renforcer la cohésion sociale et de permettre le développement économique et social.

Le patron de l'ONU demande à la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) de tout faire pour assurer la mise en œuvre du chronogramme électoral, avec le soutien des partenaires bilatéraux et internationaux. Les Nations Unies s'engagent pleinement à fournir l'assistance électorale requise pour la tenue de ces importantes élections.

Le Secrétaire général rend hommage au Président Alpha Condé pour avoir initié un dialogue politique pour régler tous les contentieux liés au processus électoral. Il félicite également tous les autres leaders politiques pour avoir choisi la voie du dialogue en vue de résoudre leurs différends.

M. Ban remercie aussi le collège des facilitateurs, y compris son Représentant spécial pour l'Afrique de l'Ouest, Said Djinnit, pour leur contribution à cet accord qui constitue une étape importante dans la consolidation de la démocratie et de la stabilité en Guinée.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Ban salue les avancées du dialogue politique pour la préparation des élections législatives en Guinée

Le Secrétaire général des Nations Unies s'est dit encouragé mardi par les progrès réalisés jusqu'à présent par les acteurs du dialogue politique inter-guinéen. Ce dialogue se déroule à Conakry, avec l'aide du Facilitateur international et Représentant spécial pour l'Afrique de l'Ouest, M. Saïd Djinnit, et les co-facilitateurs nationaux.