Ban préoccupé par une loi restreignant la liberté de la presse au Burundi

Des écoliers devant leur nouvelle école au Burundi.
Des écoliers devant leur nouvelle école au Burundi.

Ban préoccupé par une loi restreignant la liberté de la presse au Burundi

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a exprimé mercredi sa déception suite à la promulgation au Burundi d'une nouvelle loi relative aux médias qui risque de mettre en péril la liberté de la presse dans ce pays.

« M. Ban souligne que le droit à la liberté d'expression et le pluralisme des médias sont des éléments essentiels dans une démocratie digne de ce nom », a indiqué le porte-parole du Secrétaire général dans un communiqué de presse.

Le Secrétaire général exhorte, selon son porte-parole, le gouvernement du Burundi à mettre sa législation en conformité avec la tradition démocratique du pays et les normes internationales des droits de l'homme.