L'ONU exhorte les autorités turques à garantir le droit de ses citoyens de manifester pacifiquement

4 juin 2013

Le Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) a exhorté mardi le gouvernement de la Turquie à garantir le droits de ses citoyens de manifester pacifiquement, alors que le pays connaît des affrontements entre les forces de sécurité et des manifestants qui protestent contre un projet gouvernemental touchant la place Taksim, un lieu important de rassemblements politiques, et le parc de Gezi à Istanbul.

« Nous sommes préoccupés par les informations faisant état d'un usage excessif de la force par les policiers turcs contre les manifestants à Istanbul mais aussi lors des manifestations de solidarité à travers la Turquie », a indiqué la porte-parole du HCDH, Cécile Pouilly lors d'une conférence de presse à Genève.

« Nous saluons le fait que les autorités turques ont reconnu avoir fait un usage excessif de la force, ainsi que leur décision de lancer une enquête sur les membres des forces de sécurité qui auraient enfreint la loi et violé les droits de l'homme», a-t-elle ajouté en précisant que cette enquête devrait être menée au plus vite, de façon indépendante et impartiale, afin les auteurs de violence soient traduits devant la justice.

Selon le HCDH, des dizaines de personnes auraient été blessées, alors que de nombreux manifestants ont été arrêtés dans tout le pays. Les médias avancent que deux personnes ont été tuées lors des échauffourées.

« Ceux qui ont été blessés doivent être soignés immédiatement. Tout doit être en outre fait pour éviter les détentions arbitraires ou illégales », a affirmé la porte-parole.

« Nous encourageons les autorités à entamer un véritable dialogue avec la société civile, dont les associations de quartier, en ce qui concerne la planification urbaine à Istanbul et les projets pour la place Taksim et le park de Gezi », a-t-elle conclu.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Droit à la vie : un expert de l'ONU enjoint la Turquie à renforcer la lutte contre l'impunité

Le Rapporteur spécial des Nations Unies sur les exécutions extrajudiciaires, sommaires ou arbitraires, Christof Heyns, a salué vendredi les progrès considérables accomplis par la Turquie pour garantir le respect du droit à la vie, même s'il reste d'importants défis à relever en matière d'impunité.