Mali : l'ONU « profondément attristée » par le décès du Commandant en second de la MISMA

11 mai 2013

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) a exprimé samedi sa profonde tristesse en apprenant le décès du Général nigérien Yaya Seyni Garba, Commandant en second de la Mission internationale de soutien au Mali (MISMA).

« En cette douloureuse circonstance, les Nations Unies adressent leurs sincères condoléances à la famille du défunt, au Gouvernement et au peuple du Niger, à la CEDEAO, à l'Union Africaine ainsi qu'à tous les militaires servant sous la bannière de la MISMA dans leur effort commun de restauration de la paix au Mali », a déclaré la mission onusienne dans une déclaration de presse.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Le Conseil de sécurité approuve unanimement l'envoi d'une mission de maintien de la paix au Mali

Le Conseil de sécurité a décidé jeudi de créer la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), composée de 12.600 Casques bleus et policiers, chargée à compter du 1er juillet 2013 d'assurer la relève de la Mission internationale de soutien au Mali sous conduite africaine (MISMA), menée par l'Union africaine (UA), pour la sécurité et la stabilisation au Mali « par tous les moyens nécessaires ».