Préoccupé par la violence au Pakistan, Ban encourage les Pakistanais à se rendre nombreux aux urnes

9 mai 2013

Suivant de près les préparatifs des prochaines élections nationales et provinciales qui se tiendront au Pakistan, le 11 mai, Ban Ki-moon s'est dit jeudi préoccupé par la vague de violences et les attaques qui ont pris pour cible « des hommes politiques, des rassemblements politiques et des bureaux électoraux » dans ce pays. Il a cependant encouragé les Pakistanais à voter nombreux.

« Le Secrétaire général reconnaît les efforts entrepris par le gouvernement du Pakistan pour garantir la sûreté et la sécurité des candidats, des personnes employées par les partis, des fonctionnaires chargés des élections, des observateurs et des électeurs, le jour des élections », indique son porte-parole dans une déclaration transmise à la mi-journée.

Une centaine de personnes auraient été tuées dans le dernier cycle de violences politiques, d'après les médias.

Le chef de l'ONU espère que « tous les Pakistanais éligibles » prendront part [aux élections] « de manière pacifique » et accompliront leur devoir civique en cette journée importante, « quels que soient leur affiliation religieuse, leur origine ethnique ou leur genre ».

La déclaration salue en outre les efforts du gouvernement, de la Commission électorale, des partis politiques, de la société civile et des dirigeants religieux du Pakistan pour encourager une forte participation des électeurs, en particulier des femmes.

Plus de 86 millions de Pakistanais seraient enregistrés pour voter, alors que 5.000 candidats se présentent pour siéger à l'Assemblée nationale et près de 11.7000 à l'Assemblée provinciale.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Pakistan: Ban condamne la violence croissante et appelle à faire traduire les responsables en justice

« Horrifié par la violence terroriste croissante au Pakistan », le Secrétaire général condamne en particulier la prise pour cible de minorités religieuses dans ce pays, illustrée hier par un attentat à la voiture piégée qui a fait 20 morts parmis des pélerins chiites en route pour l'Iran.