Suite à une vague des violences, Ban exhorte les dirigeants du Bangladesh à atténuer les tensions

6 mai 2013

Ban Ki-moon a exhorté lundi les dirigeants politiques et religieux du Bangladesh à s'engager dans un dialogue constructif et à contribuer à l'atténuation des tensions dans le pays.

« Le Secrétaire général suit avec une préoccupation croissante la récente vague de violences au Bangladesh et se dit attristé par les pertes en vies humaines, en particulier pendant les événements qui se sont déroulés à Dhaka, dimanche et lundi », indique son porte-parole dans une déclaration officielle.

D'après les médias, plus de 30 personnes ont été tuées et 60 autres blessées lors d'affrontements entre manifestants et forces de l'ordre dans la capitale Dhaka.

« Le Secrétaire général appelle toutes les parties concernées à mettre fin aux violences, à respecter la loi et à exprimer leurs opinions de manière pacifique », souligne le communiqué.

Les troubles de ce weekend se sont produits une semaine après l'effondrement, également à Dhaka, d'une usine de textile qui a fait 650 victimes.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Bangladesh : M. Ban « profondément attristé » par le grand nombre de victimes de l'effondrement d'une usine

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a exprimé vendredi sa tristesse par la perte en vies humaines et les blessés causés par l'effondrement d'une usine de confection dans la banlieue de Dacca, la capitale du Bangladesh, au début de cette semaine.