L'ancienne Présidente de l'Irlande, Mary Robinson, nommée Envoyée spéciale de l'ONU pour la région des Grands Lacs

18 mars 2013

Le Secrétaire général de l'ONU a annoncé lundi la nomination de Mary Robinson, de l'Irlande, comme Envoyée spéciale pour la région des Grands Lacs en Afrique.

D'après la déclaration transmise par le porte-parole de Ban Ki-moon, « Mme Robinson jouera un rôle clef dans l'appui à la mise en œuvre, par ses signataires, de l'Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération en République démocratique du Congo et dans la région des Grands Lacs d'Afrique ».

Présidente de l'Irlande de 1990 à 1997 et membre du Sénat irlandais de 1969 à 1989, Mme Mary Robinson apporte avec elle plus de quatre décennies d'expérience dans les domaines politique et diplomatique. Ses fonctions de Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, de 1997 à 2002, attestent de son expérience internationale considérable, assure le porte-parole.

Parallèlement à ses nouvelles fonctions, Mme Robinson conservera son poste de Présidente de la « Mary Robinson Foundation – Climate Justice », un centre de réflexion dédiée à la défense des victimes souvent négligées des changements climatiques.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

RDC : Ban demande au Conseil de sécurité d'autoriser le déploiement d'une brigade d'intervention au sein de la MONUSCO

Le Secrétaire général demande le déploiement d'une force spéciale intégrée à la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo afin de rétablir la sécurité dans l'est de ce pays.