L'Envoyé de l'ONU pour le Sahara occidental se rend en Afrique du Nord pour préparer la reprise des pourparlers

15 mars 2013

L'Envoyé personnel du Secrétaire général pour le Sahara occidental, Christopher Ross, a annoncé vendredi qu'il se rendra en Afrique du nord du 20 mars au 3 avril pour des consultations avec les parties prenantes pour préparer la phase suivante des négociations pour mettre fin au conflit.

L'ONU est engagée dans les efforts de médiation entre les parties prenantes au conflit sur le Sahara occidental depuis 1976, lorsque des combats ont opposés le Maroc au Front Polisario qui revendique l'indépendance du territoire depuis la fin de l'administration coloniale espagnole.

« Le conflit actuel au Mali et les risques d'instabilité dans le Sahel et au-delà accentuent l'urgence de trouver une solution au conflit sur le Sahara occidental », a souligné le porte-parole de l'ONU, Eduardo del Buey, lors d'une conférence de presse à New York.

« Dans le cadre de son mandat, et des nombreuses résolutions du Conseil de sécurité, l'objectif de la mission de M. Ross est de préparer la prochaine phase du processus de négociations et une reprise des pourparlers directs pour réaliser une solution politique acceptable aux parties prenantes, qui accorderait l'autodétermination au peuple sahraoui », a-t-il ajouté.

M. Ross rencontrera des représentants des parties prenantes, le Maroc et le Front Polisario ainsi que des représentants des gouvernements des pays voisins, l'Algérie et la Mauritanie.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'Envoyé du Secrétaire général de l'ONU pour le Sahara occidental prévient des dangers du statu quo

Lors d'un entretien lundi avec le Ministre des affaires étrangères espagnol, l'Envoyé personnel du Secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, Christopher Ross, a déclaré qu'un statu quo concernant le statut final du Sahara occidental était « insoutenable » et « dangereux » dans le contexte de la montée de l'extrémisme, du terrorisme et de la criminalité organisée dans la région du Sahel.