Ban appelle les Guinéens au calme suite à affrontements violents à Conakry

1 mars 2013

Le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon a exprimé vendredi sa préoccupation concernant les informations faisant état de violents affrontements qui ont eu lieu jeudi à Conakry en Guinée.

« Le Secrétaire général appelle au calme et exhorte les Guinéens à s'abstenir de tout acte susceptible de porter atteinte au processus pacifique et démocratique en cours dans le pays », a affirmé le porte-parole de M. Ban dans un communiqué de presse.

« Il exhorte tous les acteurs politiques à poursuivre la voie du dialogue afin de régler les questions en suspens liées au processus électoral et à créer les conditions pour la tenue d'élections législatives pacifiques et démocratiques », a-t-il ajouté.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Guinée : l'ONU préoccupée par l'usage excessif de la force contre des manifestants

Le Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) a exprimé vendredi sa préoccupation devant l'usage excessif de la force par les forces de sécurité de Guinée contre des manifestants, lors d'une série d'incidents violents qui se sont produits ces dernières semaines.