Deux envoyés du Secrétaire général de l'ONU pour le Sahel rencontrent le Président de la Mauritanie

14 février 2013

L'Envoyé spécial du Secrétaire général pour le Sahel, Romano Prodi, s'est entretenu jeudi avec des représentants du gouvernement mauritanien de la lutte contre le terrorisme et de questions relatives à l'environnement, au développement et à l'impact de la crise malienne sur les pays de la région.

Accompagnée du Représentant spécial de Ban Ki-moon pour l'Afrique de l'Ouest, Said Djinnit, M. Prodi a notamment rencontré le Président de la Mauritanie, Mohamed Ould Abdel Aziz, dans la capitale Nouakchott.

Mercredi, les deux hommes ont rencontré le Ministre mauritanien des affaires étrangères, Mohamed Saleck Ould Mohamed Lemine, dans le cadre des efforts pour développer une stratégie régionale intégrée pour le Sahel.

En septembre 2012, le Secrétaire général avait nommé l'ancien Président de la Commission européenne et Premier ministre italien, Romano Prodi en tant que son Envoyé spécial pour le Sahel avec pour mission d'élaborer une stratégie pour faire face à la crise politique et humanitaire dans le Sahel.

Suite aux réunions à Nouakchott, MM. Prodi et Djinnit se sont rendus dans la capitale du Burkina Faso, Ouagadougou, pour y rencontrer le Président de ce pays, ainsi que des représentants de la société civile. Mercredi, à Dakar au Sénégal, les deux hommes ont rencontré le Président sénégalais, qui préside actuellement le Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique (NEPAD).

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'ONU souligne la nécessité d'une approche à la fois politique et militaire de la crise au Mali

Lors d'une conférence qui s'est tenue mardi à Bruxelles sur la situation au Mali, le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires politiques, Jeffrey Feltman, a souligné la nécessité de combiner les approches militaires et politiques pour que les partenaires de ce pays réussissent à aider à résoudre la crise actuelle.