Moyen-Orient : l'ONU dénonce l'usage de balles réelles contre des civils palestiniens

30 janvier 2013

Le Coordonnateur humanitaire des Nations Unies pour les territoires palestiniens occupés s'est déclaré mercredi « gravement préoccupé » par le nombre croissant de civils tués par balles réelles par les forces israéliennes.

« L'usage de balles réelles contre des civils pourrait constituer un usage excessif de la force et de tels incidents devraient faire l'objet d'enquêtes en temps opportun et de manière approfondie, indépendante et impartiale», indique James W. Rawley dans un

communiqué de presse.

M. Rawley exhorte à « la plus grande retenue afin d'éviter de nouvelles victimes civiles. »

Huit civils palestiniens, dont trois mineurs et une femme, ont été tués depuis la mi-novembre dans des incidents séparés en Cisjordanie.

« Les responsables doivent répondre de leurs actes », insiste M. Rawley, qui précise que les autorités israéliennes auraient des ouvert des enquêtes.

Dans sa déclaration, M. Rawley souligne également que le droit de manifester pacifiquement doit être respecté et que toute manifestation se doit d'être strictement non-violente.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Israël refuse de coopérer avec le mécanisme d'examen périodique universel du Conseil des droits de l'homme

Le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a exprimé mardi sa désapprobation devant le refus par Israël de participer à l'examen périodique universel de la situation des droits de l'homme dans ce pays, appelant l'état hébreu à reprendre sa coopération dans le cadre d'un mécanisme établi pour garantir le respect des droits de l'homme dans les États membres.