Ban condamne une vague d'attentats en Iraq et réitère son appel en faveur d'un dialogue inclusif

25 janvier 2013

Le Secrétaire général Ban Ki-moon a fermement condamné vendredi la récente vague d'attentats terroristes en Iraq, qui a causé la mort de centaines de personnes et blessé de nombreuses autres.

« Il regrette que des manifestants aient été tués ou blessés, aujourd'hui, à Fallujah. Soulignant le droit de réunion pacifique, il appelle toutes les parties à faire preuve de la plus grande retenue », a affirmé le porte-parole de M. Ban dans un communiqué de presse.

« Le Secrétaire général réitère l'appel qu'il avait lancé en décembre dernier pour que les dirigeants politiques iraquiens et les membres du Conseil des représentants engagent un dialogue inclusif, afin de renforcer l'unité et la sécurité du pays », a-t-il ajouté.

M. Ban a souligné que l'ONU, par le biais de la Mission d'assistance des Nations Unies en Iraq (MANUI), restent engagées et se tiennent disposées à assister le peuple et le gouvernement de l'Iraq à construire un pays pacifique, démocratique et prospère.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Le Représentant de l'ONU en Iraq condamne une nouvelle vague d'attentats à la bombe meurtriers

Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l'Iraq, Martin Kobler, a fermement condamné mercredi la récente vague d'attaques perpétrées dans des lieux publics très fréquentés et qui ont fait des dizaines de morts et de blessés.