Le Représentant spécial Saïd Djinnit en visite à Bamako

21 décembre 2012

Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest, Saïd Djinnit, s'est rendu à Bamako, capitale du Mali, les 20 et 21 décembre 2012.

Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest, Saïd Djinnit, s'est rendu à Bamako, capitale du Mali, les 20 et 21 décembre 2012.

Au cours de sa visite, Saïd Djinnit s'est entretenu avec le Président Dioncounda Traore, le Premier Ministre Diango Cissoko, le Président de l'Assemblée Nationale, Younoussi Toure, ainsi qu'avec le Ministre de l'Administration Territoriale, le Colonel Moussa Sinko Coulibaly, et le Ministre de l'Intégration, Demba Traoré.

Ce déplacement a coïncidé avec l'adoption, hier, de la résolution 2085 (2012) du Conseil de Sécurité, qui autorise le déploiement de la Mission internationale de soutien au Mali sous conduite africaine (MISMA), chargée notamment d'aider les autorités maliennes à reconquérir les zones du nord du pays contrôlées par des groupes armés terroristes et extrémistes.

Au cours de ses entrevues, M. Djinnit a exprimé le soutien et les encouragements de l'ONU aux autorités maliennes dans leurs efforts pour réaliser les objectifs de la transition politique dans le cadre de la mise en œuvre de cette résolution. Ses interlocuteurs se sont réjouis de l'adoption de ce texte du Conseil, qui offre un cadre d'action approprié pour assister le Mali.

Le Représentant spécial a exprimé la disponibilité des Nations Unies ainsi que la sienne en vue d'assister le Mali dans la mise en œuvre des différentes dispositions de la résolution, y compris celles portant sur le dialogue national et les négociations.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Le Conseil de sécurité autorise le déploiement d'une force internationale au Mali

Le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté jeudi, à l'unanimité, une résolution autorisant « pour une période initiale d'un an » le déploiement de la Mission internationale de soutien au Mali sous conduite africaine (MISMA), qui sera notamment chargée d'aider les autorités maliennes à reprendre les zones du nord du pays contrôlées par des groupes armés terroristes et extrémistes.