Après le passage du cyclone Bopha, Ban assure les Philippines que les Nations Unies sont prêtes à mobiliser l'appui international

6 décembre 2012

Après le passage d'un cyclone aux Philippines, Ban Ki-moon a présenté aujourd'hui ses condoléances au gouvernement et au peuple des Philippines, qu'il a assurés de la disposition des Nations Unies à fournir une assistance humanitaire au besoin.

« Le Secrétaire général est attristé par les pertes en vies humaines et constate le nombre important de maisons et d'infrastructures détruites par le passage du cyclone Bopha », indique une déclaration transmise par le porte-parole de M. Ban.

Appelé Pablo aux Philippines, ce cyclone est le deuxième à toucher cette année Mindanao, l'île la plus au sud des Philippines. Avec des vents de 193 kilomètres/heure, il a fait au moins 400 morts et à peu près autant de disparus. Des dizaines de milliers de personnes auraient également fui leurs foyers, après que Bopha a provoqué des inondations et des glissements de terrain.

« Le Secrétaire général présente ses sincères condoléances au gouvernement et au peuple philippins, en particulier ceux qui ont perdu des proches, et exprime sa sympathie à ceux qui ont été touchés par cette catastrophe. »

Les Nations Unies sont prêtes à fournir une assistance humanitaire et à mobiliser l'appui de la communauté internationale, précise la déclaration.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Philippines : le PAM propose son aide suite à des pluies torrentielles

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a annoncé lundi son soutien au gouvernement des Philippines, où des centaines de milliers de personnes sont touchées par les pluies torrentielles de la semaine dernière.