Syrie : l'ONU et la Ligue des États arabes appellent au cessez-le-feu pendant l'Aïd al-adha

19 octobre 2012

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, et son homologue de la Ligue des États arabes, Nabil El-Araby, ont lancé vendredi un appel aux parties belligérantes en Syrie pour qu'elles observent un cessez-le-feu pendant la période de l'Aïd al-Adha, le week-end prochain, « afin de permettre aux Syriens de célébrer cette fête religieuse importante dans un climat de paix et de sécurité ».

Tous les acteurs, régionaux et internationaux, sont invités à soutenir cet appel, qui fait écho à celui lancé récemment par le Représentant spécial conjoint des deux organisations, Lakhdar Brahimi, lors de sa visite à Téhéran.

« Cette mesure doit être encouragée. Elle pourrait créer un espace pour un processus politique pacifique qui réalise les aspirations légitimes du peuple syrien à la démocratie, à l'égalité et à la justice », ont déclaré les deux Secrétaires généraux dans une déclaration conjointe.

« Plus la violence perdurera, plus il sera difficile de trouver une solution politique et de reconstruire la Syrie », ont prévenu les deux hommes, qui ont lancé un appel à tous, en particulier au Gouvernement de la République arabe syrienne « en tant que partie la plus forte , pour qu'ils fassent preuve de sagesse et de vision, et mettent un terme aux tueries et aux destructions, de sorte que toutes les questions, aussi complexes soient-elles, puissent être traitées par des moyens pacifiques ».

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Syrie : Brahimi demande à l'Iran d'aider à obtenir un cessez-le-feu pendant l'Aïd Al-Adha

Le Représentant spécial conjoint des Nations Unies et de la Ligue des États arabes en Syrie, Lakhdar Brahimi, a appelé lundi les autorités iraniennes « à offrir leur assistance en vue d'obtenir un cessez-le-feu en Syrie pendant la fête d'Eid Al-Adha, une des fêtes religieuses les plus importantes du calendrier musulman ».