L'ONU condamne une attaque meurtrière contre une école primaire en Iraq

24 septembre 2012

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Iraq, Martin Kobler, a fermement condamné lundi l'attaque à la bombe perpétrée contre une école primaire dans la province d'Anbar, dans l'ouest du pays, et qui aurait tué plusieurs enfants.

Selon un communiqué de presse de la Mission d'assistance des Nations Unies en Iraq (MANUI), l'attaque a eu lieu seulement deux jours après la rentrée et le début d'une nouvelle année scolaire pour plus de neuf millions d'enfants iraquiens.

« C'est un acte de violence révoltant contre des innocents », a indiqué M. Kobler. Selon les informations de la MANUI, quatre enfants auraient été tués lorsqu'une voiture piégée a explosé à proximité de l'école. Certaines des victimes seraient des enfants qui venaient d'intégrer l'école dans la classe de CP.

« Le fait d'attaquer une école est un crime épouvantable et je suis particulièrement consterné par le fait que certaines des victimes seraient des enfants en bas âge. Que l'école ait été délibérément prise pour cible ou pas, aucun enfant ne devrait être victime de violences criminelles », a souligné M. Kobler.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Le Conseil de sécurité condamne une vague d'attentats terroristes en Iraq

Les membres du Conseil de sécurité ont condamné mardi avec la plus grande fermeté la vague d'attentats terroristes perpétrés en Iraq les 8 et 9 septembre, qui ont fait de nombreux morts et de nombreux blessés et provoqué des dégâts matériels au consulat honoraire de France dans la ville de Nasiriya.