Le Secrétaire général salue le dévouement de la Suisse en faveur des idéaux onusiens

11 septembre 2012

Le Secrétaire général Ban Ki-moon a salué aujourd'hui l'engagement de la Suisse en faveur de la coopération et de l'éradication de la pauvreté, notant qu'il reflétait pleinement l'esprit et la mission des Nations Unies.

« La Suisse est une terre hospitalière pour la santé et les droits de l'homme, l'assistance aux réfugiés, la préparation aux catastrophes, le droit du travail et le commerce équitable », a déclaré M. Ban devant le Parlement de ce pays dans une intervention destinée à marquer le 10ème anniversaire de l'entrée de la Suisse aux Nations Unies.

« Votre dévouement en faveur de la lutte contre la pauvreté et les souffrances de par le monde est si manifeste qu'il est consacré par la Constitution fédérale », a-t-il ajouté, en soulignant que l'inscription latine sur le plafond du Parlement signifiant : « Un pour tous, et tous pour un » résumait parfaitement l'esprit onusien.

Le Secrétaire général a remercié le Parlement suisse pour avoir approuvé rapidement débloqué des ressources financières en faveur de la rénovation du Palais des Nations à Genève : « Le siège de l'ONU en Europe est un monument vivant où des milliers de personnes donnent vie à ses idéaux », a-t-il estimé. « Les Nations Unies vous sont profondément reconnaissantes de votre engagement à préserver notre histoire tout en veillant à ce que nos locaux constituent un modèle durable pour les générations futures. »

« Les liens entre la Suisse et les Nations Unies sont forts et ne cessent de se renforcer », a déclaré M. Ban. « Telle un couteau suisse, l'Organisation est un outil qui a de nombreuses fonctions. Elle tâche d'être polyvalente, fiable et efficace. La Suisse se révèle experte en la matière et vous, les parlementaires, y êtes pour beaucoup. »

« Vous avez amené votre pays à s'associer aux autres membres du Groupe des cinq petits États pour promouvoir la réforme du Conseil de sécurité, car vous savez aussi bien que nous que la composition et les méthodes de travail du Conseil doivent évoluer avec le temps », a rappelé le Secrétaire général devant les parlementaires.

Le Secrétaire général a ensuite félicité la Suisse pour avoir récemment adhéré au traité interdisant les armes à sous-munitions, « faisant ainsi un pas en avant dans la lutte contre un type d'armes inhumain ».

Au niveau législatif, la Suisse a continué de veiller à ce que les normes internationales soient traduites dans la législation interne, notamment les lois sur le commerce et les droits de l'homme, a poursuivi M. Ban.

« De surcroît, votre marge de manœuvre financière et votre générosité ont fait de la Suisse l'un des principaux donateurs d'une aide au développement qui est absolument indispensable. Alors que presque tous les autres pays diminuent le budget de l'aide, risquant d'annuler des gains pourtant difficilement acquis en matière de réduction de la pauvreté, la Suisse y consacre au contraire des fonds supplémentaires », a-t-il ajouté en conclusion.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.