Ban Ki-moon nomme un nouveau Représentant spécial adjoint pour la MONUSCO

7 septembre 2012

Le Secrétaire général des Nations Unies a annoncé jeudi la nomination de Moustapha Soumaré, du Mali, comme son Représentant spécial adjoint à la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO), où il occupera également les fonctions de Coordonnateur résident des Nations Unies, de Coordonnateur humanitaire et de Représentant résident du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

M. Soumaré succéde à M. Fidèle Sarassoro, de la Côte d'Ivoire, qui achève sa mission le 30 septembre 2012. Le Secrétaire général a exprimé sa gratitude à M. Sarassoro pour son dévouement et sa contribution exceptionnelle au travail de l'ONU en République démocratique du Congo (RDC).

M. Soumaré apporte à ses nouvelles fonctions une importante expérience dans le domaine du développement. Il est actuellement Représentant spécial adjoint du Secrétaire général pour le relèvement et la gouvernance au sein de la Mission des Nations Unies au Libéria (MINUL), un poste qu'il occupe depuis août 2009.

M. Soumaré fut Administrateur assistant adjoint du PNUD et Directeur régional adjoint du Bureau régional pour l'Afrique à New York, de 2007 à 2009. Il a été Coordonnateur résident des Nations Unies et Représentant résident au Rwanda, de 2005 à 2007, et occupé un poste similaire au Bénin, entre 2000 et 2005.

Il fut également, au sein du Centre de développement des terres arides du PNUD, Conseiller technique principal, de 1994 à 1998. Avant de rejoindre les Nations Unies, M. Soumaré a occupé des postes à responsabilité au sein du Gouvernement malien.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'ONU plaide pour un soutien humanitaire accru et un renforcement de la sécurité dans l'est de la RDC

Avant de se rendre dans la région du Nord Kivu en République démocratique du Congo (RDC), la Secrétaire générale adjointe aux affaires humanitaires, Valerie Amos, s'est entretenue mardi avec le Premier ministre de ce pays Augustin Matata Ponyo de l'insécurité grandissante dans cette région, où près de 270.000 personnes ont du fuir leurs foyers.