L'UNRWA déplore la mort d'un membre de son personnel en Syrie

Le Commissaire général de l'UNRWA, Filippo Grandi. Photo ONU/Devra Berkowitz
Le Commissaire général de l'UNRWA, Filippo Grandi. Photo ONU/Devra Berkowitz

L'UNRWA déplore la mort d'un membre de son personnel en Syrie

L'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine au Proche-Orient (UNRWA) a déploré jeudi la mort d'un membre de son personnel en Syrie qui a été tué avec son fils à proximité de leur domicile dans le quartier densément peuplé de Yarmouk dans la capitale Damas.

« Plus de 150.000 réfugiés de Palestine vivent à Yarmouk. La mort tragique de membre du personnel et de son fils a eu lieu lorsque leur domicile a été touché directement par un obus d'artillerie », a expliqué l'agence onusienne dans un communiqué de presse.

« C'est un rappel tragique des risques pris et des sacrifices faits par le personnel de l'UNRWA ainsi que d'autres agences humanitaires qui travaillent en Syrie », a ajouté l'agence. Lors d'un autre incident, trois jeunes réfugiés palestiniens ont également été tués dans leur domicile par des obus d'artillerie.

Depuis le 29 août, les résidents de Yarmouk ont été affectés par l'intensification du conflit armé dans les zones adjacentes. L'UNRWA a notifié les autorités syriennes des évènements et appelle toutes les parties prenantes à assurer la protection des réfugiés et autres civils.

L'UNRWA déplore la perte de vies tragique qui auraient pu être évités et réitère sa profonde préoccupation concernant l'impact du conflit en Syrie sur les réfugiés de Palestine.