L'ONU salue le transfert d'un nouveau groupe de résidents du camp « nouvel Iraq »

29 août 2012

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Iraq, Martin Kobler, s'est félicité mercredi de l'arrivée d'un nouveau groupe de 400 résidents dans le camp Hurriya en provenance du camp « nouvel Iraq », également connu sous le nom de « camp Ashraf », avant leur éventuelle réinstallation dans des pays tiers.

« Je salue la décision des résidents de reprendre le transfert du camp Ashraf vers celui d'Hurriya », a déclaré M. Kobler dans un communiqué de presse. « Les trois quarts des résidents, soit 2.400 personnes, ont désormais intégrés le camp Hurriya. Je les remercie de leur coopération et appelle ceux qui se trouvent toujours dans le camp Ashraf à agir dans le même esprit et à se préparer à partir, afin de conclure pacifiquement le processus actuel ».

Les résidents du camp Ashraf sont membres de l'Organisation des Moudjahiddines du peuple d'Iran (OMPI - Mujahedin-e Khalq), le principal mouvement d'opposition extérieur au régime en place en Iran.

En vertu d'un accord signé en décembre dernier entre la Mission d'assistance des Nations Unies en Iraq (MANUI) et le gouvernement de ce pays, près de deux-tiers des résidents du camp Ashraf ont déjà été transférés temporairement vers celui d'Hurriya, à proximité de Bagdad, où un processus de détermination du statut de réfugié sera confié au Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).

M. Kobler a réitéré son appel au gouvernement iraquien pour qu'il se montre généreux à l'égard des résidents, notamment s'agissant de leurs besoins humanitaires, et les États Membres de l'ONU à faire de même en accueillant ces réfugiés.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.