L'ONU condamne le meurtre d'un travailleur humanitaire en Somalie

28 août 2012

Le Coordonnateur humanitaire des Nations Unies pour la Somalie, Mark Bowden, a condamné mardi le meurtre d'un travailleur humanitaire qui était employé par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

Yassin Mohamed Hassan a été tué lundi matin au cours d'une attaque perpétrée par un groupe armé dans la ville portuaire somalienne de Merka, située dans le sud du pays. Cet homme, âgé de 32 ans, travaillait pour l'agence onusienne depuis quatre ans.

« L'ONU rappelle à l'ensemble des parties prenantes en Somalie la nature neutre et impartiale de son action humanitaire et leur demande de laisser les travailleurs humanitaires accomplir leur mission au service des nécessiteux, où qu'ils se trouvent dans le pays », a indiqué un communiqué de presse publié par le bureau de M. Bowden.

« Alors que les civils continuent d'être les principales victimes du conflit, l'ONU exige des parties prenantes qu'elles minimisent l'impact du conflit sur les populations civiles », précise la déclaration.

Selon la FAO, M. Merka, un ressortissant somalien, travaillait sur un projet de réhabilitation d'infrastructures d'irrigation soutenue par la FAO.

Depuis août 2011, 20 travailleurs humanitaires ont été tués en Somalie alors qu'ils tentaient d'apporter un soutien à des millions de Somaliens. Les agences humanitaires de l'ONU aident la population à faire face à l'impact de la sécheresse, ainsi qu'aux effets de la famine dans certaines régions. Même si officiellement, la famine a été déclarée comme ayant pris fin l'an dernier, de nombreux Somaliens ont toujours besoin d'une aide alimentaire.

Le nombre de Somaliens qui reçoivent une aide a doublé depuis juillet 2011. Plus de 1,6 million d'entre eux reçoivent actuellement une aide alimentaire et l'ONU fournit de l'eau potable pour 1,7 million de personnes dans le pays.

« Les attaques contre les travailleurs humanitaires compromettent la capacité de l'ONU à poursuivre ses opérations d'envergure, mettant en danger la vie de Somaliens vulnérables », a précisé le bureau de M. Bowden.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.