Ban Ki-moon « consterné » par les remarques anti-Israël attribuées aux dirigeants iraniens

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon. ONU Photo/Eskinder Debebe.
Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon. ONU Photo/Eskinder Debebe.

Ban Ki-moon « consterné » par les remarques anti-Israël attribuées aux dirigeants iraniens

Le Secrétaire général Ban Ki-moon s'est déclaré vendredi dernier « consterné » par les remarques attribuées aux dirigeants iraniens, qui auraient menacé l'existence d'Israël, condamnant ces déclarations « choquantes et incendiaires ».

D'après les médias, le Président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, auraient tenu ces propos lors d'une allocution faite vendredi à l'Université de Téhéran, deux jours après ceux tenus par le Guide suprême de l'Iran, l'Ayatollah Ali Khamenei.

Dans une déclaration communiquée par son porte-parole, M. Ban s'est dit convaincu que tous les dirigeants de la région ne devraient s'exprimer que « pour atténuer, et non exacerber, les tensions ». Conformément à la Charte des Nations Unies, tous les États Membres doivent s'abstenir de menacer d'employer la force contre l'intégrité territoriale ou l'indépendance politique de tout autre État, a ajouté le Secrétaire général.