Le PNUE salue la décision du Nigéria de s'attaquer à la pollution par les hydrocarbures dans l'Ogoniland

1 août 2012

Le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) a salué mercredi la décision du gouvernement du Nigéria de lancer une opération d'envergure pour s'attaquer à la pollution causée par le pétrole dans la région d'Ogoniland, située dans le Delta du Niger.

Il y a un an, jour pour jour, le PNUE avait présenté une évaluation scientifique de cette pollution au Président du Nigéria, Goodluck Jonathan. Elle en soulignait les conséquences pour l'environnement et la santé publique.

« En cette date-anniversaire, il existe désormais des signes clairs et encourageants que le gouvernement souhaite suivre nos recommandations. Ceci est une bonne nouvelle pour la population et l'environnement de cette région qui a souffert et continue de souffrir, des résultats de près de 50 années d'exploitation non viable des ressources pétrolières », a déclaré le Directeur exécutif du PNUE, Achim Steiner, dans un communiqué de presse.

L'évaluation souligne le besoin d'une action rapide pour éviter que la pollution ne se propage davantage et aggrave la situation déjà tragique du peuple Ogoni. Les opérations seront menées par une nouvelle entité gouvernementale chargée de nettoyer la pollution par les hydrocarbures et dotée d'un budget d'un milliard de dollars pour les cinq premières années.

Selon les estimations du PNUE, des résultats seront visibles rapidement, mais le nettoyage et le rétablissement durables de l'Ogoniland pourraient prendre entre 25 et 30 ans, ce qui exige un financement au long cours.

« Le PNUE se tient prêt à offrir son expertise au gouvernement du Nigeria et à ses agences afin d'aider le peuple Ogoni à améliorer ses conditions de vie et à retrouver ses moyens de subsistance », a assuré M. Steiner.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

PNUE : la Coalition pour le climat et l'air pur renforcée par l'arrivée de nouveaux partenaires

Le Danemark, la Finlande, la France, l'Allemagne, l'Italie, la Jordanie et le Royaume-Uni ont annoncé mercredi qu'ils seraient partenaires d'une initiative internationale visant à mettre fin à toute une série de polluants particulièrement néfastes pour l'environnement, la santé et l'agriculture.