Valérie Amos annonce l'octroi de 20 millions de dollars pour les réfugiés au Soudan du Sud

Des réfugiés soudanais de l'Etat du Nil bleu vivant dans le camp de Doro dans l’Etat du Haut Nil, au Soudan du Sud. Photo UNHCR/V. Tan
Des réfugiés soudanais de l'Etat du Nil bleu vivant dans le camp de Doro dans l’Etat du Haut Nil, au Soudan du Sud. Photo UNHCR/V. Tan

Valérie Amos annonce l'octroi de 20 millions de dollars pour les réfugiés au Soudan du Sud

La Secrétaire générale adjointe aux affaires humanitaires, Valérie Amos, a annoncé vendredi que plus de 20 millions de dollars avaient été alloués pour venir en aide aux Soudanais réfugiés au Soudan du Sud, qui ont fui le conflit qui ravage les États soudanais du Kordofan méridional et de Nil bleu.

« Presque 170.000 personnes ont fui le conflit et la faim et beaucoup d'autres sont en route vers le Soudan du Sud », a déclaré Mme Amos dans un communiqué de presse. « Mais, une fois arrivés au Soudan du Sud, ils se retrouvés au milieu de dizaines de milliers de réfugiés qui luttent pour survivre. Les gens meurent de maladies évitables à cause des conditions dangereuses et du surpeuplement. Nous devons veiller à ce que la communauté internationale œuvre de façon coordonnée à répondre efficacement à la crise », a-t-elle ajouté.

La situation des réfugiés a empiré au cours des derniers mois en raison du manque de ressources des organisations humanitaires qui tentent de faire face à une surpopulation qui devrait encore croître. Les moyens mis à disposition par le Fonds central pour les interventions d'urgence (CERF) serviront à apporter une aide humanitaire vitale pour 65.000 personnes, dont 13.000 enfants âgés de moins de cinq ans.

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), qui est responsable de la coordination de l'aide aux réfugiés au Soudan du Sud, recevra 10 millions de dollars pour assurer un meilleur accès à l'eau potable, à l'assainissement ainsi qu'à des services de santé. Tout nouvel arrivant recevra un kit qui contient une couverture, des ustensiles de cuisine et des effets d'hygiène pour les femmes et les filles.

Le Programme alimentaire mondial (PAM) recevra 4,4 millions de dollars pour des rations alimentaires d'urgence, et l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) deux millions de dollars pour fournir de l'eau potable, des services d'assainissement et de transport.

Plus de 60% des nouveaux arrivants dans l'état du Haut Nil et près de trois quarts des nouveaux arrivants dans l'état de l'Unity ont moins de 18 ans. Afin de répondre aux besoins nutritionnels spécifiques des jeunes réfugiés, le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) recevra 3,3 millions de dollars et le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP), chargé de renforcer l'accès aux services de santé maternelle et reproductive, 227.927 dollars.

Le CERF a été créé en 2006 par l'Assemblée générale des Nations Unies afin de venir en aide aux populations touchées par des urgences humanitaires. Le CERF est financé par des contributions volontaires d'États membres, d'ONG, d'autorités locales, du secteur privé et de donateurs individuels