Iraq : l'ONU présente une feuille de route pour la réinstallation des exilés iraniens du camp d'Ashraf

24 juillet 2012

La Mission d'assistance des Nations Unies en Iraq (MANUI) a présenté mardi au gouvernement de ce pays une feuille de route pour mener à bien la réinstallation des exilés iraniens du camp d'Ashraf vers le camp d'Hurriya.

La feuille de route a été conçue pour répondre aux préoccupations des résidents du camp et du gouvernement iraquiens en détaillant les mesures à prendre pour préparer de façon graduelle les aspects humanitaires et pratiques de la réinstallation.

« Notre engagement est strictement humanitaire. Nous souhaitons faciliter une réinstallation temporaire et volontaire dans le camp Hurriya avant une réinstallation permanente dans des pays tiers », a expliqué le Représentant spécial du Secrétaire général en Iraq, Martin Kobler, dans un communiqué de presse.

Les résidents du camp Ashraf sont des membres de l'Organisation des Moudjahiddines du peuple d'Iran (OMPI - Mujahedin-e Khalq), le principal mouvement d'opposition extérieur au régime en place en Iran.

Selon l'accord signé en décembre dernier entre la MANUI et le gouvernement iraquiens, près de deux-tiers des résidents du camp Ashraf – soit 2.000 personnes –, ont été transférés temporairement vers le camp Hurriya, à proximité de Bagdad, où un processus de détermination du statut de réfugié sera mené par le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).

Afin de faciliter le transfert des résidents restants, qui permettra la fermeture du camp Ashraf, la MANUI a demandé aux résidents de « lancer sans attendre les préparatifs de la réinstallation », et au gouvernement d'Iraq de « se montrer généreux quant aux besoins humanitaires des résidents et de poursuivre les efforts en vue de trouver une solution pacifique à la situation ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Iraq : L'ONU préoccupée par le retard pris par le transfert des résidents d'Ashraf

Le Représentant spécial du Secrétaire général en Iraq, Martin Kobler, a exprimé lundi sa préoccupation devant le retard accusé par le transfert des résidents du camp d'Ashraf vers le camp d'Hurriya. Ce transfert a été interrompu après l'arrivée d'un cinquième groupe de résidents le 5 mai dernier.