Ban souligne loue les mérites de la coopération Sud-Sud lors d'un Forum Chine-Afrique

Photo de groupe des personnalités participant à la 5ème Conférence ministérielle du Forum sur la coopération entre la Chine et l'Afrique. ONU Photo/Eskinder Debebe.
Photo de groupe des personnalités participant à la 5ème Conférence ministérielle du Forum sur la coopération entre la Chine et l'Afrique. ONU Photo/Eskinder Debebe.

Ban souligne loue les mérites de la coopération Sud-Sud lors d'un Forum Chine-Afrique

Lors d'un Forum à Beijing, le Secrétaire général Ban Ki-moon a souligné jeudi l'importance de la coopération Sud-Sud, des liens étroits entre pays en voie de développement étant essentiels pour la croissance économique mondiale.

« La coopération Sud-Sud est en plein essor », a déclaré M. Ban dans le discours qu'il a prononcé lors de la cinquième Conférence ministérielle du Forum de la coopération sino-africaine. « Les engagements de la coopération Nord-Sud doivent être respectés pour permettre le développement et la coopération Sud-Sud apparaît comme un élément complémentaire de plus en plus important. »

M. Ban a souligné que la coopération Sud-Sud est particulièrement importante dans le contexte économique actuel, puisque le ralentissement économique mondial et la crise de la dette souveraine européenne ont un impact sur le soutien des bailleurs de fonds traditionnels dans de nombreux pays.

« La Chine et les pays africains estiment que leur prospérité future dépend de l'intégration de l'économie et des marchés mondiaux. Aujourd'hui, cette relation atteint de nouveaux sommets pour le bénéfice mutuel », a affirmé le Secrétaire général.

« La Chine a annulé une partie considérable de la dette africaine et une grande partie de son aide publique au développement va à l'Afrique, notamment au renforcement des infrastructures. De son côté, l'Afrique investit en Chine, même si c'est à une échelle plus modeste », a-t-il ajouté.

M. Ban a estimé que le Forum pourrait faire davantage pour réduire la pauvreté, renforcer les capacités africaines en matière d'éducation, de technologies et d'innovation et veiller à un développement durable et respectueux de l'environnement.

« Les Africains sont déterminés à poursuivre la croissance économique impressionnante qui a débuté il y a dix ans et à en finir avec l'instabilité, les conflits et les coups d'état à répétition. La Chine est de son côté désireuse d'approfondir sa relation avec l'Afrique et d'accroître les gains considérables de cette relation », a souligné M. Ban en ajoutant que l'ONU continuerait de soutenir la coopération entre la Chine et le continent africain.