Bangladesh : l'UNESCO demande l'ouverture d'une enquête sur le meurtre d'un journaliste

18 juillet 2012

La Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a demandé mercredi aux autorités du Bangladesh d'ouvrir une enquête sur le meurtre du journaliste Jamal Uddin, qui a été tué en juin.

« Je condamne le meurtre de Jamal Uddin. Il est essentiel que les autorités ouvrent une enquête sur ce crime atroce contre la liberté de la presse, qui est le corollaire de la liberté d'expression », a déclaré Mme Bokova dans un communiqué de presse.

Journaliste au quotidien de langue bengali Gramer Kagoi, M. Uddin a été poignardé à mort le 15 juin par un groupe d'hommes dans un marché de la ville de Sharsha qui est située dans la province de Jessore, dans le sud-ouest du pays. Selon l'UNESCO, il est le troisième journaliste à avoir été tué au Bangladesh cette année.

Selon l'organisation Reporters sans frontières, M. Uddin avait reçu de nombreuses menaces de mort suite à la publication de ses articles sur le trafic de stupéfiants dans la région.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'UNESCO condamne la poursuite des meurtres de journalistes citoyens en Syrie

La Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova, s'est alarmée du meurtre de sept journalistes citoyens syriens entre le 10 juin et le 4 juillet, soulignant la nécessité pour les autorités d'enquêter sur ces cas et de prendre des mesures afin d'assurer la sécurité de tous les journalistes en Syrie.