Le Président de l'Assemblée générale lance un plaidoyer vigoureux pour la lutte antiterroriste

28 juin 2012

Pour M. Nassir Abdulaziz Al-Nasser, la détermination des États Membres à mettre en œuvre la Stratégie antiterroriste des Nations Unies doit se doubler d'une action.

La détermination des États Membres à mettre en œuvre la Stratégie antiterroriste mondiale des Nations Unies est forte, mais elle exige une action et des résultats si la communauté internationale veut vaincre ce fléau, a déclaré jeudi le Président de l'Assemble générale.

« C'est seulement au travers de la volonté politique que nous pourrons concrétiser nos espoirs de réaliser un monde exempt de terrorisme », a déclaré Nassir Abdulaziz Al-Nasser aux États Membres alors qu'ils ont entamés le troisième examen de cette Stratégie.

« Adoptée par l'Assemble générale en septembre 2006, la stratégie s'appuie sur quatre piliers : analyser les conditions propices à la propagation du terrorisme; prévenir et combattre le terrorisme; pendre des mesures pour renforcer les moyens dont disposent les États pour lutter contre le terrorisme et renforcer le rôle du système des Nations Unies dans ce domaine; et enfin garantir le respect des droits de l'homme pour tous et la primauté du droit dans la lutte contre le terrorisme.

« La Stratégie est une étape décisive de la lutte que la communauté internationale a engagée contre le terrorisme sous toutes ses formes », a affirmé M. Al-Nasser, notant qu'elle privilégiait une approche à la fois vaste, préventive et intégrée.

Le Président de l'Assemblée a exprimé l'espoir que l'examen de deux jours fournira l'élan nécessaire vers la pleine mise en œuvre de la Stratégie. Il a souligné en particulier l'importance de la coopération régionale dans les efforts de lutte antiterroristes.

« Plusieurs régions à travers le monde ont montré les avantages que l'on peut tirer de la coopération régionale dans les activités antiterroristes. Nous devrions nous inspirer de ces exemples et étudier les moyens de renforcer nos activités, que ce soit aux niveaux national ou international. »

« Ceci exige des efforts conjoints pour dépasser les approches traditionnelles et locales. Aucune nation agissant seule, aussi puissante soit-elle, ne peut s'opposer à une telle menace. »

Le cadre antiterroriste des Nations Unies inclut aussi le Centre des Nations Unies pour la lutte contre le terrorisme, qui facilite la coordination des efforts antiterroristes avec les organisations internationales, régionales et sous-régionales et promeut la cohérence de la mise en œuvre de la Stratégie aux niveaux national, régional et mondial. Les États Membres peuvent solliciter l'assistance du Centre, en particulier dans le domaine du renforcement des capacités.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.