L'ONUCI salue le retour progressif au calme dans l'ouest de la Côte d'Ivoire

28 juin 2012

Le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU pour la Côte d'Ivoire, Bert Koenders, a salué jeudi la visite dans l'ouest du pays de différents représentants des institutions de l'État et notamment d'une délégation de députés de l'Assemblée nationale, dans le but de renforcer les messages de réconciliation et la cohésion sociale au sein des communautés.

« M. Koenders réitère son appel aux leaders politiques de toutes obédiences pour qu'ils renforcent leurs messages en faveur de la réconciliation et de la cohésion sociale », a déclaré jeudi une porte-parole de l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) lors du point de presse hebdomadaire de la Mission.

Le Représentant spécial se rendra la semaine prochaine dans l'ouest du pays, pour y évaluer la situation sécuritaire et humanitaire sur le terrain avec ses équipes militaire, civile et de police, ainsi que les autorités ivoiriennes sur place et les populations civiles.

Le Président du Niger, Mahamadou Issoufou, a d'ailleurs visité aujourd'hui le contingent nigérien basé à Gagnoa, dans l'ouest du pays pour encourager les Casques bleus nigériens dans l'accomplissement de leur mission au service de la paix en Côte d'Ivoire, suite au décès tragique de sept soldats de la paix de leur contingent, lors d'une attaque perpétrée contre une patrouille de l'ONUCI au début de ce mois dans les environs de Para, située dans une région frontalière avec le Liberia.

« La situation continue de se normaliser progressivement et aucun incident majeur n'est à signaler durant la semaine écoulée », a souligné la porte-parole de l'ONUCI. « Les troupes de l'ONUCI demeurent en alerte maximale et poursuivent leur étroite collaboration avec les forces de la MINUL pour coordonner les efforts de chaque côté de la frontière, en appui aux autorités ivoiriennes et libériennes ».

Selon la porte-parole, Les unités de police constituées venues en renfort dans la zone de Tai continuent d'assister les autorités locales pour la protection des populations déplacées. Les équipes civiles de l'ONUCI continuent de renforcer leur présence et de travailler avec les communautés et les autorités locales pour assister les personnes vulnérables dans la zone.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Côte d'Ivoire : détérioration de la situation des civils déplacés dans l'ouest du pays

En mission à Tai, où sept Casques bleus ont trouvé la mort dans une embuscade le 8 juin, le Coordonateur humanitaire de l'ONU en Côte d'Ivoire, a constaté mercredi la dégradation de la situation des populations de l'ouest du pays.