Le document final de Rio+20 consacre l'importance des Commissions régionales de l'ONU

Le document final de Rio+20 consacre l'importance des Commissions régionales de l'ONU

Noeleen Heyzer.
Les cinq Commissions régionales des Nations Unies ont salué vendredi la confiance que les États membres leur ont témoignée en soulignant dans le document final de la Conférence des Nations Unies sur le développement durable (Rio+20) pour leur rôle de promotion du développement durable aux niveaux régionaux.

« Nous sommes satisfaits des accords conclus qui sont basés sur une approche régionale », s'est félicitée la Secrétaire exécutive de la Commission économique et sociale pour l'Asie et le Pacifique des Nations Unies (CESAP), Mme Noeleen Heyzer, dans un communiqué de presse.

« Lors des réunions régionales, il y a eu un accord général sur le fait que l'avenir de la planète dépend d'une approche intégrée et équilibrée du développement durable. Les participants ont également souligné que les politiques économiques vertes devraient être basées sur les objectifs de développement durable et de l'éradication de la pauvreté », a-t-elle ajouté.

Mme Heyzer a précisé que le processus de transition vers une économie verte comporte de nombreuses nouvelles opportunités, mais que ce sera également un défi pour de nombreux pays en voie de développement et particulièrement pour les pays les moins avancés.

Pour ces derniers, le transfert de technologies, le renforcement des capacités et la prévisibilité des ressources financières seront des critères déterminants pour une mise en œuvre efficace du développement durable.

Intitulé « L'avenir que nous voulons », le document final de Rio+20 identifie les actions de nature à promouvoir le développement durable et reconnait le rôle important des Commissions régionales pour initier un processus intergouvernemental inclusif, transparent et ouvert.

Les cinq Commissions régionales de l'ONU sont, outre l'CESAP, la Commission économique et sociale pour l'Asie occidentale (CESAO), la Commission économique pour l'Afrique (CEA), la Commission économique pour l'Amérique latine et les Caraïbes (CEPALC) et la Commission économique pour l'Europe (CEE).