Syrie : Navi Pillay plaide pour un consensus international pour répondre à la crise

18 juin 2012

La Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme a lancé lundi un appel en faveur d'un consensus international pour répondre à la crise syrienne, alors que les observateurs des Nations Unies ont du, ce weekend, suspendre leurs activités en raison de l'intensification des violences.

« J'exhorte la communauté internationale à surmonter ses divisions et à mettre fin à la violence et aux violations des droits de l'homme de la population syrienne », a déclaré Navi Pillay devant le Conseil des droits de l'homme, à l'ouverture des travaux de la vingtième session ordinaire de cet organe, qui se tient à Genève jusqu'au 6 juillet.

La suspension de la mission des observateurs fait suite à des attaques quotidiennes lancées contre les convois qui cherchaient à accéder aux villes et villages de Syrie en vue d'y recueillir des informations sur les violations des droits de l'homme, a-t-elle relevé.

« Toutes les violations des droits de l'homme du peuple syrien commises par toutes les parties au conflit doivent prendre fin immédiatement », a insisté la Haut-Commissaire. « Le Gouvernement syrien doit mettre fin immédiatement à l'utilisation d'armes lourdes et aux bombardements de zones résidentielles », a-t-elle ajouté, rappelant que des tels actes pourraient être assimilés à des crimes contre l'humanité et crimes de guerre.

Elle a également demandé que tout soit mis en œuvre pour veiller à ce que les auteurs de tels actes rendent des comptes, y compris ceux qui s'en sont pris aux observateurs de l'ONU.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Syrie : deux Conseillers spéciaux de Ban Ki-moon invoquent la responsabilité de protéger

Deux Conseillers spéciaux du Secrétaire général ont appelé jeudi la communauté internationale à entreprendre une action décisive pour protéger les populations civiles en Syrie et à envisager la gamme complète des options à sa disposition en vertu de la Charte des Nations Unies.