La MINUK lance un appel au calme après un incident dans le nord du Kosovo

1 juin 2012

La Mission d'administration intérimaire des Nations Unies au Kosovo (MINUK) a lancé vendredi un appel au calme à l'issue d'un incident entre Serbes du Kosovo et soldats de l'OTAN, près de Mitrovica.

Dans sa déclaration, la MINUK indique que trois Serbes du Kosovo et deux soldats de l'OTAN ont été blessés alors que la KFOR, la force multinationale commandée par l'OTAN, était en train de démanteler des barrages routiers entre Rudare et Mitrovica afin de faciliter la liberté de mouvement de ses troupes.

En l'attente d'informations plus complètes pour faire la lumière sur ces évènements, Leonid Markaryan, un responsable de la MINUK, a déclaré que la Mission était en contact avec toutes les parties et surveillait de près l'évolution de la situation.

« La MINUK lance un appel au calme et à la retenue et encourage vivement la poursuite du dialogue », a-t-il indiqué, rappelant que la KFOR doit pouvoir s'acquitter de son mandat et être autorisée à se déplacer sans entraves.

Établie en 1999, la MINUK s'est vu confier par le Conseil de sécurité le soin d'administrer le territoire et les populations du Kosovo et de promouvoir la stabilité régionale dans l'ouest des Balkans.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Le responsable de l'ONU pour l'information préside un débat sur les médias et le développement durable

Shashi Tharoor, chef intérimaire du département de l'information de l'ONU (DPI) a présidé cet après-midi au siège des Nations unies un débat sur les médias et le développement durable, processus qui tente de définir la meilleure manière de concilier la croissance économique avec le souci de justice sociale et de protection de l'environnement.