Ban Ki-moon se félicite du retrait des forces armées du Soudan de la région d'Abyei

30 mai 2012

Le Secrétaire général de l'ONU s'est félicité mercredi du retrait complet, intervenu hier, des forces armées du Soudan de la région d'Abyei.

Ce retrait a été confirmé par la Force intérimaire de sécurité des Nations Unies pour Abyei (FISNUA)

Ban Ki-moon a engagé le gouvernement du Soudan à retirer toutes ses forces de police restantes. Il a exhorté les gouvernements du Soudan et du Soudan du Sud à établir immédiatement l'administration de la zone d'Abyei pour offrir la gouvernance qui permettra aux civils de vivre dans la paix, a indiqué son porte-parole.

Dans sa déclaration, il a aussi exhorté les deux Gouvernements à établir immédiatement les autres organes prévus par l'Accord du 20 juin 2011 concernant les arrangements provisoires pour la sécurité de la zone d'Abyei.

Le Secrétaire général s'est félicité de la reprise des négociations post-sécession sous les auspices du Groupe de mise en œuvre de haut niveau de l'Union africaine. Il a encouragé les deux Gouvernements à faire preuve du leadership nécessaire au règlement de toutes les questions en suspens dans les délais proposés par le communiqué du Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine en date du 24 avril 2012 et par la résolution 2046 adoptée le 2 mai 2012 par le Conseil de sécurité.

M. Ban a par ailleurs engagé les deux gouvernements à activer le Mécanisme conjoint de vérification et de surveillance de la frontière afin d'assurer la sécurité de leur frontière commune.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Abyei : l'ONU salue le retrait des forces de police du Soudan du Sud

Le Secrétaire général des Nations Unies Ban-Ki-moon a salué samedi le retrait des forces de police du Soudan du Sud de la région d'Abyei et a encouragé le gouvernement du Soudan à retirer lui aussi ses forces de la zone, en conformité avec l'accord du 20 juin 2011.