Kofi Annan demande au Président de la Syrie de prendre des « mesures courageuses »

29 mai 2012

L'Envoyé spécial, Kofi Annan, demande au Président de la Syrie, Bachar Al-Assad, de prendre des « mesures courageuses » pour mettre en oeuvre le plan de paix en six points.

Lors d'une entrevue avec le Président syrien, Bachar Al-Assad, l'Envoyé spécial conjoint des Nations Unies et de la Ligue des États arabes pour la crise en Syrie, Kofi Annan, a souligné mardi que le plan de paix qu'il a proposé en mars dernier ne pourrait être couronné de succès que si des « mesures courageuses » sont prises pour mettre fin aux violences et libérer les prisonniers.

Dans une déclaration rendue publique aujourd'hui par son porte-parole à l'issue de cette réunion, M. Annan exprime aussi la profonde préoccupation de la communauté internationale devant les violences commises en Syrie et, en particulier, les évènements qui se sont déroulés à Houla ce weekend.

L'Envoyé spécial est arrivé lundi à Damas, quelques jours à peine après le massacre d'une centaine d'hommes, de femmes et d'enfants dans le district de Houla, un crime qu'il a qualifié d'« odieux ».

M. Annan a réitéré l'importance de son plan de paix en six points, qui appelle à la fin des violences, à l'ouverture d'un accès aux agences humanitaires, à la libération des détenus, au début d'un dialogue politique inclusif qui prenne en compte les aspirations du peuple syrien, ainsi qu'à un accès sans entrave pour les médias internationaux et au respect des libertés civiques de tous les Syriens.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.