L'ONU salue la fin de la grève de la faim des prisonniers palestiniens

15 mai 2012

Le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, Robert Serry, s'est félicité mardi qu'un accord ait été conclu qui permet de mettre fin aux grèves de la faim des détenus palestiniens dans les prisons israéliennes.

« M. Serry remercie les autorités égyptiennes pour le rôle important qu'elles ont joué et il encourage toutes les parties prenantes à mettre en œuvre l'accord promptement et de bonne foi », a fait savoir le porte-parole du coordonnateur spécial de l'ONU dans une déclaration à la presse.

Selon la presse, Israël a accédé aux trois principales revendications des grévistes, dont la levée de la détention administrative, la fin de l'isolement carcéral et l'autorisation des visites pour les prisonniers.

Selon le Haut commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH), plus de 1.000 prisonniers palestiniens avaient entamé une grève de la faim le 17 avril, qui marque la Journée des prisonniers palestiniens, pour protester contre les arrestations injustes, les détentions arbitraires et les mauvaises conditions carcérales.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'ONU appelle à nouveau Israël à résoudre le problème des prisonniers palestiniens

Le Commissaire général de L'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine au Proche-Orient (UNRWA), Filippo Grandi, a exhorté jeudi le gouvernement israélien à trouver une solution acceptable au problème des prisonniers palestiniens en grève de la faim, en rappelant que leurs demandes étaient globalement conformes aux droits de base des prisonniers définis par les Conventions de Genève.