RDC : sept casques bleus blessés par balles dans le Sud-Kivu

14 mai 2012

Sept casques bleus appartenant à la Mission de stabilisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUSCO) ont été blessés lundi dans la province du Sud-Kivu, à la suite d'une manifestation contre une base onusienne.

La MONUSCO a précisé que les sept casques bleus ont été blessés par balles et d'autres ont également été blessés par des pierres lancées contre eux quand un groupe de 1.000 personnes a encerclé la base appartenant à la Mission dans la région de Bunyiakiri.

Selon les informations obtenues, ces personnes protestaient contre des attaques par des rebelles des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) dans la région.

La MONUSCO a indiqué que des éléments des milices Mai-Mai, les Rai Mutomboki, un groupe d'auto-défense armé, auraient pris part à la manifestation et auraient tiré contre les casques bleus.

« La Mission surveille la situation et a envoyé des renforts dans la zone, où la situation serait désormais calme mais tendue », a souligné le porte-parole du Secrétaire général de l'ONU à New York. Les sept casques blessés ont été transportés à Goma, dans le Nord-Kivu, pour traitement médical.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'ONU s'inquiète de violations des droits de l'homme à l'est de la RDC

Le Sous-Secrétaire général des Nations Unies aux droits de l'homme, Ivan Simonovic, a fait part vendredi de sa préoccupation concernant les violations des droits de l'homme dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), qui a connu récemment une recrudescence de la violence.