Une équipe de l'ONU aux Comores pour évaluer les besoins après des inondations

1 mai 2012
Une équipe des Nations Unies pour l'évaluation et la coordination en cas de catastrophe.

Sept personnes de l'Équipe des Nations Unies pour l'évaluation et la coordination en cas de catastrophe (UNDAC) sont arrivées aux Comores, où le gouvernement a déclaré l'état d'urgence à la suite de pluies torrentielles et d'inondations, a indiqué mardi un porte-parole de l'ONU à New York.

« Elles aideront les agences des Nations Unies, les autorités nationales et d'autres intervenants pour évaluer ce qui faut faire pour aider les gens dans les zones affectées », a ajouté ce porte-parole.

Le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA), le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), et le Programme alimentaire mondial (PAM) ont également dépêché un soutien d'urgence dans ces îles de l'océan Indien.

Selon l'OCHA, la fourniture en électricité et les lignes téléphoniques ont été interrompues et l'acheminement de l'aide humanitaire est rendu difficile par le manque d'accès aux zones affectées.

Depuis le 20 avril, des pluies diluviennes ont causé des crues éclair qui ont affecté 46.000 personnes et déplacé plus de 9.000. L'état d'urgence a été déclaré le 26 avril par le Président comorais, Ikililou Dhoinine.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.