En visite Inde, Ban Ki-moon salue les progrès de ce pays en matière de santé

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon (à gauche) avec le Secrétaire général de la Croix rouge indienne Satya Paul Agarwal. Photo ONU/Mark Garten
Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon (à gauche) avec le Secrétaire général de la Croix rouge indienne Satya Paul Agarwal. Photo ONU/Mark Garten

En visite Inde, Ban Ki-moon salue les progrès de ce pays en matière de santé

Au début d'une visite en Inde, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a salué les progrès du pays en matière de santé, tout en soulignant le besoin de faire plus pour promouvoir le bien-être des femmes et des enfants.

Lors d'une rencontre avec le Ministre indien de la santé et de la famille, Ghulam Nazi Azad, à New Delhi, M. Ban a pris note des efforts de l'Inde pour réaliser la couverture de santé universelle.

Il a aussi noté que cela fait plus d'un an que le pays n'a pas connu de cas de polio. En janvier, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré qu'en l'absence de cas de polio au cours de l'année passée, l'Inde, autrefois considérée comme l'épicentre de cette maladie, est en voie de devenir un pays sans polio.

Le Secrétaire général a également souligné qu'il était important de faire davantage pour améliorer la santé des femmes et des enfants, et a salué l'engagement de l'Inde envers la Stratégie globale pour la santé maternelle et infantile et ses programmes innovants dans ce domaine.

A Delhi, M. Ban a aussi rencontré le Secrétaire général de la Société de la Croix Rouge indienne, Satya Paul Agarwal, et a félicité le rôle important de cette organisation pour promouvoir les principes humanitaires.

Les deux responsables ont aussi discuté de la coopération de l'organisation avec la communauté internationale, M. Ban encourageant la Société de la Croix Rouge à partager ses meilleures pratiques en matière de réduction, de préparation et de réponse aux risques de catastrophe.

Vendredi, le chef de l'ONU doit rencontrer plusieurs hauts responsables du gouvernement indien et recevoir un doctorat honoris causa de l'Université Jamia Islamia. Il se rendra ensuite à Mumbaï, où il rencontrera des responsables du gouvernement et des dirigeants du monde des affaires déterminés à utiliser leur expertise pour améliorer la santé des femmes et des enfants.