L'ONU espère qu'un échange de lettres fera avancer le dialogue israélo-palestinien

23 avril 2012

Un haut responsable des Nations Unies a déclaré lundi qu'il espérait que le récent échange de lettres convenu entre les dirigeants israélien et palestinien va pouvoir fournir une ouverture pour un dialogue qui contribuera à faire avancer le processus de paix au Moyen-Orient.

Présentant l'exposé mensuel du Secrétariat de l'ONU sur la situation au Moyen-Orient devant le Conseil de sécurité, le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires politiques, B. Lynn Pascoe, a fait état d'un environnement très fragile.

Le 17 avril, une délégation palestinienne de haut rang a rencontré le Premier Ministre israélien, Benyamin Netanyahou, pour lui remettre une lettre du Président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas. M. Pascoe a indiqué que M. Netanyahou s'était engagé à répondre à cette lettre point par point, en espérant que cet échange de lettres permettrait une nouvelle fenêtre d'opportunité en faveur du dialogue.

M. Pascoe a souligné que le Quatuor sur le Moyen-Orient (Etats-Unis, Russie, Union européenne, Nations Unies), qui s'est réuni le 11 avril avait estimé que le développement de la Zone C en Cisjordanie était une condition essentielle pour parvenir à un État palestinien viable. L'accès à la zone C permettra un développement urbain notamment dans les zones adjacentes, a-t-il ajouté.

M. Pascoe a déclaré que dans cet environnement fragile, il y avait toujours un risque que les violences reprennent. Il a noté que les Forces de défense israéliennes avaient mené 314 opérations en Cisjordanie aboutissant à l'arrestation de plus de 200 Palestiniens au cours du mois.

Il a ajouté que des affrontements entre des manifestants et les Forces de défense israéliennes avaient fait quatre morts et 248 blessés palestiniens, dont 30 enfants. Il a dit que les autorités militaires israéliennes avaient suspendu le 18 avril un soldat qui avait agressé un militant européen, ainsi qu'un commando qui avait tué un Palestinien au cours d'une séance d'entraînement dans un village de Cisjordanie. Le 2 avril, les Forces de défense israéliennes ont mené un raid sur le centre des médias palestinien à Jérusalem-Est, a-t-il poursuivi.

M. Pascoe a observé des progrès en matière de sécurité grâce aux forces palestiniennes en Cisjordanie. Il a souligné qu'un militant palestinien avait été tué lors d'un échange de tirs avec les forces palestiniennes pendant une opération à Djénine. Au cours du mois écoulé, 54 structures palestiniennes ont été détruites en Cisjordanie, occasionnant le déplacement de 117 Palestiniens, dont 63 enfants.

Le Secrétaire général adjoint a mis l'accent sur l'importance de mesures à prendre pour répondre aux besoins de la population de Gaza. Il a noté que 13 roquettes avaient été lancées en avril contre Israël et que les Forces de défense israéliennes avaient mené trois attaques aériennes et trois incursions à Gaza au cours desquelles 39 civils et deux militaires avaient été blessés. Il a affirmé que le Hamas avait fait exécuter trois prisonniers sans l'aval du Président Abbas. Deux étaient accusés de crimes et un autre de collaboration.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Jérusalem-Est : l'ONU condamne l'expulsion de Palestiniens

Un haut responsable des Nations Unies a condamné l'expulsion mercredi de deux familles palestiniennes de leurs domiciles à Jérusalem-Est et a appelé à la fin de telles violations du droit international.