Myanmar : l'ONU appelle à consolider les gains démocratiques

2 avril 2012

Le Secrétaire général Ban Ki-moon a félicité le Myanmar pour le déroulement dans le calme des élections législatives partielles et a exhorté le gouvernement et les forces politiques à consolider les gains démocratiques.

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a félicité lundi le Myanmar pour le déroulement, dimanche dans le calme, des élections législatives partielles et a exhorté le gouvernement et toutes les forces politiques à consolider les gains démocratiques réalisés par le pays.

« Le Secrétaire général félicite le peuple, le gouvernement et les partis politiques du Myanmar pour la manière pacifique et ordonnée avec laquelle se sont déroulées les élections de dimanche pour les sièges parlementaires vacants », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse.

Il a noté que les candidats de divers partis politiques, dont la Ligue nationale pour la démocratie (LND), ont participé librement à ces élections, « un développement que le Secrétaire général considère comme une avancée importante vers un avenir meilleur pour le Myanmar. »

Ban Ki-moon souligne notamment « le courage et la vision du Président Thein Sein, qui a rendu possible de tels progrès. »

Une équipe de l'ONU se trouve sur le terrain depuis la semaine dernière et a été en mesure d'observer les opérations de vote dans un certain nombre de circonscriptions. « Malgré des plaintes pour irrégularités lors du vote, les principales parties prenantes au Myanmar, dont les partis politiques, ont indiqué à l'équipe de l'ONU qu'ils pensaient que ces élections partielles allaient donner un coup de pouce aux réformes actuelles et constituaient une avancée très importante vers un avenir plus pacifique et plus démocratique au Myanmar », a souligné le porte-parole du Secrétaire général.

Selon la presse, la Ligue nationale pour la démocratie, de l'opposante Aung San Suu Kyi, a assuré lundi, avant la proclamation des résultats officiels, avoir remporté au moins 43 des 44 sièges qu'elle briguait lors des législatives partielles. Au total, 45 sièges étaient à pourvoir. Le pouvoir conserve une écrasante majorité, obtenue lors des élections contestées de 2010.

Le Secrétaire général de l'ONU a pris note des efforts constructifs et des déclarations positives par le gouvernement et d'autres parties prenantes, dont Daw Aung San Suu Kyi, avant et après les élections.

« Il est encouragé par la réaction initiale de la communauté internationale », a dit son porte-parole. « Le Secrétaire général exhorte le gouvernement et tous les partis politiques à coopérer et à s'appuyer sur ces élections partielles réussies pour consolider les gains démocratiques du pays. Il a appelle aussi toutes les parties prenantes au Myanmar à redoubler d'efforts pour arriver à une véritable réconciliation nationale et à une paix durable et de long terme », a-t-il ajouté.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.