Le HCR se félicite de l'adoption d'un programme européen de réinstallation

30 mars 2012

Le Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) s'est félicité vendredi de l'adoption le 29 mars par l'Union européenne (UE) d'un programme commun de réinstallation, jugeant qu'il s'agissait d'une étape importante vers une contribution plus importante de l'UE au programme mondial de réinstallation.

« Nous espérons que le programme européen commun aidera à accroître le nombre de places de réinstallation dans l'Union européenne dans son ensemble et proposera des solutions pour davantage de réfugiés qui se trouvent dans des situations désespérées. Douze Etats membres de l'UE mènent actuellement des programmes de réinstallation, contribuant ensemble à moins de huit pour cent des places annuelles de réinstallation offertes à travers le monde », a déclaré une porte-parole du HCR, Melissa Fleming, lors d'une conférence de presse au siège de l'organisation à Genève.

Bien que la participation à ce programme commun se fasse sur une base volontaire, une coordination accrue et des avantages financiers plus importants découlant de ce programme sont susceptibles de créer davantage de places de réinstallation en Europe. Le programme permet également aux pays de l'UE de donner la priorité convenue parmi les populations réfugiées pour la réinstallation, soit des personnes originaires de l'Afghanistan, de la République démocratique du Congo, de l'Erythrée, de l'Iraq, du Myanmar et de la Somalie.

« Le programme commun fournira aux Etats membres de l'UE des fonds supplémentaires pour la réception et l'intégration des réfugiés réinstallés dans les communautés locales, en particulier pour les pays européens qui envisagent de développer un programme de réinstallation », a indiqué Mme Fleming.

« De plus, le programme commun prévoit un soutien financier pour la réinstallation d'un plus grand nombre de réfugiés parmi les plus vulnérables ou de réfugiés d'un plus grand nombre de situations prioritaires », a-t-elle ajouté.

La réinstallation dans des pays tiers est une solution qui peut sauver la vie de réfugiés vulnérables se trouvant dans des pays d'asile qui ne peuvent pas leur offrir la protection et une solution durable. Jusqu'à 80.000 réfugiés sont réinstallés chaque année. La plupart sont accueillis par les Etats-Unis, le Canada et l'Australie, alors que l'Europe offre la réinstallation pour environ 5.000 réfugiés. L'adoption de ce programme européen commun de réinstallation devrait modifier ce déséquilibre.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Le HCR salue une condamnation pour refoulement en mer Méditerranée

La Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) a condamné jeudi l'Italie pour avoir intercepté et refoulé en 2009 vers la Libye un groupe de Somaliens et d'Erythréens en violation de la Convention européenne des droits de l'homme et sans avoir préalablement examiné si cela constituait un risque réel pour ces personnes, s'est félicité le Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).