Syrie : Kofi Annan a l'intention de se rendre à Téhéran très bientôt

30 mars 2012

L'Envoyé spécial conjoint de l'ONU et de la Ligue des Etats arabes pour la Syrie, Kofi Annan, insiste sur l'importance du soutien de la communauté internationale à son plan en six points pour mettre fin à la crise syrienne.

L'Envoyé spécial conjoint des Nations Unies et de la Ligue des Etats arabes pour la Syrie, Kofi Annan, a l'intention de se rendre très bientôt dans la capitale iranienne Téhéran pour insister sur l'importance du soutien unanime de la communauté internationale à son plan en six points pour mettre fin à la crise syrienne, a dit vendredi son porte-parole.

M. Annan « s'est rendu dans des pays clés de la région pour obtenir leur soutien à sa mission. Il s'est déjà rendu au Caire (Egypte), à Ankara (Turquie), à Doha (Qatar), à Beijing (Chine) et à Moscou (Russie) et il a l'intention de se rendre à Téhéran (Iran) dans un avenir proche ainsi qu'à Riyad (Arabie saoudite) pour insister auprès de ces gouvernements sur l'importance du soutien unanime de la communauté internationale à ce plan », a dit son porte-parole, Ahmad Fawzi, lors d'une conférence de presse à Genève.

Il a rappelé que la communauté internationale attendait du Président syrien Bachar Al-Assad qu'il mette en œuvre « immédiatement » le plan en six points de Kofi Annan. « Clairement, nous n'avons pas constaté de cessation des hostilités sur le terrain et cela inquiète vraiment tout le monde et pas seulement l'Envoyé spécial », a déclaré M. Fawzi.

Selon lui, « le gouvernement (syrien) doit être le premier à arrêter et ensuite discuter une cessation des hostilités avec l'autre partie et avec le médiateur. » « Nous appelons la partie la plus forte à faire un geste de bonne foi et à arrêter les tueries. Nous sommes persuadés que si cela arrive, l'opposition suivra », a-t-il ajouté.

Le porte-parole de Kofi Annan a indiqué que l'équipe de l'Envoyé spécial était en contact avec l'opposition. L'Envoyé spécial conjoint adjoint, Nasser Al Kidwa a été envoyé à Istanbul, en Turquie, où a eu lieu il y a quelques jours une réunion de l'opposition syrienne et où une réunion des Amis de la Syrie est prévue le 1er avril.

Kofi Annan doit faire un exposé lundi 2 avril devant le Conseil de sécurité par vidéoconférence sur les derniers développements de la crise syrienne, a ajouté Ahmad Fawzi, qui a souligné que l'Envoyé spécial avait le soutien de la Russie et de la Chine.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Ban Ki-moon appelle la Syrie à mettre en œuvre ses engagements

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a exhorté mercredi le Président syrien Bachar Al-Assad à mettre en œuvre immédiatement les engagements que son gouvernement a pris en acceptant le plan en six points de l'Envoyé spécial conjoint des Nations Unies et de la Ligue des Etats arabes, Kofi Annan.