Le Conseil de sécurité proroge le mandat de la Mission de l'ONU en Afghanistan

22 mars 2012

Préoccupé par l'état de la sécurité et les menaces continuelles que font peser les Taliban, Al-Qaïda et autres groupes violents en Afghanistan, le Conseil de sécurité a décidé jeudi de proroger jusqu'au 23 mars 2013, le mandat de la Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA).

En adoptant à l'unanimité de ses quinze membres la résolution 2041 (2012), le Conseil de sécurité prie la MANUA d'apporter son concours au gouvernement afghan pour qu'il prenne les rênes du pays comme prévu dans le Processus de Kaboul, et d'appuyer les programmes prioritaires nationaux dans les domaines de la sécurité, de la gouvernance, de la justice et du développement économique et social.

Il salue les efforts que font le gouvernement afghan, ses partenaires des pays voisins et de la région et les organisations internationales, dont l'Organisation de la coopération islamique (OCI), pour susciter la confiance et la coopération mutuelles, y compris lors des Sommets trilatéraux entre l'Afghanistan, le Pakistan et la Turquie, le Sommet trilatéral entre l'Afghanistan, l'Iran et le Pakistan tenu en février 2012 à Islamabad et dans le cadre de l'Organisation de Shanghai pour la coopération et de l'Association sud-asiatique de coopération régionale (ASACR).

Le Conseil engage la communauté internationale à soutenir les efforts que le gouvernement afghan déploie, notamment en continuant d'alimenter le Fonds d'affectation spéciale pour la paix et la réintégration.

Par le texte adopté ce matin, le Conseil de sécurité appelle à renforcer le processus de coopération régionale et à prendre des mesures propres à faciliter le commerce et le transit régionaux, notamment par des accords de commerce et de transit régionaux et bilatéraux, une meilleure coopération consulaire pour l'octroi de visas et la facilitation des voyages d'affaires. Le Conseil de sécurité attend avec intérêt la cinquième Conférence régionale de coopération économique pour l'Afghanistan, qui doit se tenir au Tadjikistan les 26 et 27 mars 2012.

Tout en saluant les progrès accomplis par la Force internationale d'assistance à la sécurité et les autres forces internationales en vue de réduire le plus possible les risques de pertes civiles, le Conseil de sécurité les exhorte à poursuivre leurs efforts à cet égard, notamment en réexaminant constamment leurs tactiques et leurs procédures, et en faisant avec les autorités afghanes le bilan de toute intervention qui aurait causé des pertes civiles.

Dans le domaine de la lutte contre le trafic des stupéfiants, le Conseil de sécurité demande aux États de renforcer la coopération internationale et régionale pour faire face à la menace que la production, le trafic et la consommation de drogues illicites au départ de l'Afghanistan font peser sur la communauté internationale.

Il se félicite de la tenue à Bonn, le 5 décembre 2011, de la Conférence internationale sur l'Afghanistan et des conclusions adoptées à cette occasion, ainsi que de la déclaration de Bonn selon laquelle la transition, qui doit être menée à terme d'ici à la fin de 2014, devrait être suivie d'une décennie de transformation (2015 2024). Enfin, le Conseil attend avec intérêt la conférence ministérielle sur l'Afghanistan, prévue à Tokyo en juillet 2012, qui examinera les engagements pris par la communauté internationale et son aide en faveur d'un développement économique durable de l'Afghanistan pendant et après la transition.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.