Afrique : visite d'Envoyés de l'ONU et de l'UA dans des zones affectées par la LRA

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Afrique centrale, Abou Moussa.
ONU
Le Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Afrique centrale, Abou Moussa.

Afrique : visite d'Envoyés de l'ONU et de l'UA dans des zones affectées par la LRA

Des Envoyés de l'ONU et l'Union africaine, Abou Moussa et Francisco Madeira, entreprendront lundi 25 mars une visite dans des zones affectées par les activités du groupe armé l'Armée de résistance du Seigneur (LRA).

Le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU pour l'Afrique centrale, Abou Moussa, entreprendra lundi 25 mars une visite conjointe de travail avec l'Envoyé spécial de l'Union africaine pour la question de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA), Francisco Madeira, dans certaines zones affectées par les activités de ce groupe rebelle armé.

La mission conjointe se rendra à Yambio, au sud-ouest du Soudan du Sud, où est basé le quartier général de la Force régionale d'intervention mise en place par l'Union africaine (UA) dans le cadre de son Initiative de coopération régionale contre la LRA (ICR-LRA) instituée en novembre 2011 par le Conseil de paix et de sécurité, a précisé le Bureau régional des Nations Unies pour l'Afrique centrale (UNOCA) dans un communiqué de presse.

La mission ira par la suite à Nzara, localité située à 16 kilomètres de Yambio et où est établi l'Etat-major de secteur des troupes soudanaises engagées dans la Force régionale d'intervention. Francisco Madeira et Abou Moussa y exprimeront la solidarité de l'Union africaine et des Nations Unies aux victimes des attaques de la LRA dans cette région, notamment les personnes déplacées.

La visite sera aussi l'occasion de rassurer les populations quant à la ferme résolution de la communauté internationale de trouver rapidement une solution définitive au problème de la LRA, et d'aider à restaurer la paix et la sécurité dans les villages.

« Nous sommes optimistes, et notre détermination est grande pour que 2012 connaisse des résultats significatifs dans le traitement de ce dossier LRA. C'est une priorité pour l'Union africaine et les Nations Unies », a rappelé Abou Moussa, qui est aussi Chef de l'UNOCA, avant de quitter Libreville (Gabon) mercredi 21 mars.

Avant d'entamer les missions de Yambio et de Nzara, le chef de l'UNOCA et l'Envoyé spécial de l'UA participeront, du 22 au 23 mars à Entebbe (Ouganda), à la réunion technique des experts des Nations Unies et de l'Union africaine chargés de finaliser la stratégie régionale globale de lutte contre la LRA.

Par ailleurs, le 24 mars, Francisco Madeira et Abou Moussa assisteront à Juba, la capitale du Soudan du Sud, à la cérémonie officielle de lancement de l'Initiative de coopération régionale contre la LRA. Le vice-président du Soudan du Sud, Riek Machar Teny Dhurgon, sera également présent, ainsi que plusieurs partenaires régionaux et internationaux.

Cette série d'activités entre dans le cadre d'un programme d'action commun dont la mise en œuvre a commencé en janvier avec la mission conjointe UA/ONU en République centrafricaine, au Soudan du Sud, en Ouganda et en République démocratique du Congo. Celle-ci a été suivie par une réunion de toutes les parties prenantes dans la lutte contre la LRA organisée à Addis-Abeba (Ethiopie) le 29 février.